DOCX

ASPECT PARTIE 2

By Howard Williams,2014-05-24 13:16
8 views 0
ASPECT PARTIE 2

    Année universitaire 2014 - 2015

    Université du Québec à Chicoutimi

    Faculté Sciences économiques et administratives

    Aspect humain des organisations

    Présenté par YUE DAI

     Nd’étudiant :DAIY25519209

1. présentation du pproblème, projet et problématique

Sujet : Les valeurs, la personnalité et les différences individuellesLes émotions, les

    attitudes et la satisfaction professionnelle.

    Des facteurs humains dans la gestion de l’entreprise jouent des rôles de plus en plus importants ces dernières années. En ce qui concerne le contenu spécifique, il peut

    contenir de nombreux éléments, tels que le respect pour les êtres humains, les incitations matérielles et la stimulation mentale, donnant la possibilité de fournir une variété de croissance et de développement, la planification de carrière des employés, etc.. Donc, la question de l’aspect humain des organisations est non seulement dans le domaine de management, mais aussi concernant la sociologie, la psychologie, la science de l’éducation et etc..

    Après une période d’études, tous les professeurs m’ont donné un grand nombre de connaissances qui concernent beaucoup de domaines. Dans mon dossier, comme une réponse à la demande d’une mise au propre des notes personnelles de conférences et séminaires, j’ai consacré la première partie pour faire un résumé très simple, particulièrement, sur les points intéressants, les connaissances qui me passionnent, j’ai aussi fait une recherche basée sur mon apprentissage. Plus important, avec l’apprentissage des analyses, je vais essayer donner une vision générale de ma méthodologie.

    Ce travail vise à clarifier la relation entre l’individu et l’organisation, en analysant l’interaction entre le superviseur, l’employé et le client. Lors de notre présentation, nous avons mieux compris les facteurs importants de la gestion. En cherchant la réponse des doutes et des confusions, nous avons obtenu une vue sur le système de gestion moderne. Tout au long de ma recherche, je vise à repondre les questions suivantes: comment fonctionner l'interaction entre l'individu et l’organisation? Quelle

    est l'autonomie?

2 . Clarification Questions d’information

    Dans cette partie, j’ai fait plus d’attention à la clarification des conceptions. Pour étudier ce sujet, il faut comprendre la notion "l'individu" et "l’organisation".

La notion "l'individu" et "l’organisation" sont deux conceptions inséparables,

    l'individu est le facteur, la partie nécessaire de la société, il est le producteur à la fois le récepteur des productions sociales, comme la culture, la politique,les règles et etc....L'ensemble des individus forment une organisation, une société, mais une fois une organisation fut fondée, elle ne changerait pas à cause des conduites d'un seul individu, la société possède ses propres règles et se fonctionne selon un ordre interne.Donc, d'après moi, l’administration de l'individu doit avoir le but de mettre un

    équilibre entre l'individu et l’organisation. L'enjeu est d'étudier la pénétration des

influences entre eux.

    La notion de personnage organisationnel est le résultat ou l'effet d'un individu qui a été mis en situation organisationnel. En plus, le processus de recevoir les connaissances et l'expérience est l'une des plus importantes preuves de l'individualisation.

    L'individualisation montre un caractère remarquable----la conscience du soi. Au large de la sociologie, la conscience du soi s'exprime par l'autonomie.En sociologie, l’analyse sociologique et l’intervention sociale utilisent beaucoup la notion d’autonomie pour définir dans un sens restreint l’aptitude d’une personne à d’intégrer de manière individuelle dans la société par opposition à la situation d’assistance de la part de tiers et des pouvoirs publics.L’autonomie est une valeur qui est généralisée à l’ensemble de la vie sociale.

3.contrat

    Aujourd’hui la plupart d’entre nous sommes dans une organisation qui se référence à

    l’autonomie , et on est sorti d’une organisation qui fait référence à la discipline et à

    l’obéissance. Ce n’est pas parce que la discipline a disparu. C’est seulement parce que la discipline est englobée dans l’autonomie qui lui est supérieure en valeurs.

Dans la hiérarchie des valeurs, un changement se passe aujourd’hui. L’autonomie

    englobe tout. Si nous sommes dans une organisation d’autonomie généralisée,

    c’est-à-dire que la notion de l’autonomie s’est étendue à l’ensemble de la vie organisationnelle.

    Le contrôle est une aptitude à diriger ou supprimer le changement. Elle a principalement trois dimensions : une dimension informative, le contrôle négatif, le contrôle positif. Le contrôle vise à réduire l’incertitude sur un système ou un élément d’un système. Il peut être une réaction à la peur ou à l’angoisse.

    Il existe des tranformations dans les modes d’institution des sujets huamains. Dans le hiérarchie des valeurs, un changement se passe aujourd’hui, l’autonomie s’est étendue à l’ensemble de la vie sociale. On attende de l’individu qu’il soit responsalbe de ses

    actions. Cela entraîne un déclin de l’irresponsabilité personnelle.

    Sous l’ étiquette de l’individu, l’agent social contemporain est enjoint d’être responsable de toutes ses actions. La règle d’autonomie institue l’individu comme une

    unité de décision et d’aciton. Le sujet de l’action serait dans l’individu ou l’individu lui-même. L’irresponsabilité personnelle est en déclin. Aujourd’hui, on attend de l’agent social qu’il soit l’acteur de ses actions, c’est-à-dire qu’il soit responsable de

    ses actions. C’est l’attitude que nous respectons le plus. Elle est au sommet de le hiérarchie des valeurs. La conséquence est les trajectoires de vie sont caractérisées par la responsabilité pesonnelle et par l’insecurité personnellle.

4.réactions, commentaires et plan d’action

    Ce travail nous demande de bien communiquer entre nous. Nous avons formé un groupe. Chaque membre a sa propre responsabilité. Nous organisons les réunions de temps en temps pour échanger les idées et les informations.

Dans ce sujet, Les valeurs, la personnalité et les différences individuellesLes

    émotions, les attitudes et la satisfaction professionnelle , tous les mots clés sont autour

    de l’individu. Dans ma méthodologie du rapport, je divise le processus en six étapes,

    y compris cette présentation. Quant à la conclusion et le résultat de recherche, tous les membres dans notre groupe seront capables de profiter du résultat de notre discussion. Le processus de faire la recherche contient plusieurs étapes. La partie ‘clarification’ et

    ‘ contrat’ sont concentrées sur les connaissances théoriques. Les autres parties dans ce rapport sont plutôt sur le plan de travail en groupe.

    La recherche commencera par des entretiens avec les sujets La problématique a conduit à délimiter l’étude autour de la population des employés de 25 à 50 ans. Bien évidemment, ces limites sont mouvantes d’un individu à l’autre et nécessairement artificielles et la mission ne s’est donc pas interdit de prendre en compte les évènements antérieurs et postérieurs dans l’analyse des parcours.

    Ce processus m’a donné un exemple précis de la méthodologie d’une recherche. La collection des informations sont les bases. Avec les entretiens, nous essayons de recueillir le plus d’informations possible. Dans les analyses des ressources, il faut

    saisir un point et l’étendre son sens en établissant un point controversé. Ou plutôt dire, il faut d’abord poser une question et puis donner des propres réponses autour de cette question.

    La diversité nous donne une inspiration de reçevoir les informations. Dans l'entretien, nous devons saisir les facteurs comme l'image, le signe, l'objet de pensée... Par exemple, dans ces séminaires, les connaissances ont été données par une façon directe, si on fait une recherche individuellement, il faut toujours acquérir les compétences de rassembler les données.

    5.les apprentissages de chacun

    Ce travail nous encourage à réfléchir sur l'équilibre dans la relation entre l'individu et l’organisation. Les portraits individuels aident à découvrir la trajection de l'individu. L'enjeu est de mettre en question les dimensions individuelles et singulières des acteurs sociaux. Mais à mon point de vue, la demande organisationnella n'est pas seulement une demande des réponses aux questions comme "quelle organisation vivons-nous? Puis-je agir? Mais aussi un processus de se construire la pensée de valeur et les sentiments pour les individus eux-mêmes.

Après avoir suivi une série de cours, j’ai un aspect de vue sur la diversité et

    l’interaction. La diversité et l’interaction peut concerner plusieurs domaines. Mais en combinaison avec notre analyse, nous pouvons voir la diversité et l’interaction culturelle dans le domaine de la gestion. De plus, la connaissance gagnée au cours me permet d’améliorer le développement de ma propre recherche, j’insérant les concepts de la diversité et l’interaction dans le développement de mon travail.

Bibliographie :

    http://baike.baidu.com/view/167215.htm?fr=aladdin 《人性化管理》

    http://wenku.baidu.com/link?url=Rp3jjnYK0PTzURPmPmAE-50O-N9wj_M-6MpmRWNZJh3Drov3OV7dQMTL7UGylR8ekIt0pkuprd9oQZyMg9Rt29RI3F5WCg9rBi

    G6mdxpeUi

    http://wenku.baidu.com/link?url=Rp3jjnYK0PTzURPmPmAE-50O-N9wj_M-6MpmRWNZJh3Drov3OV7dQMTL7UGylR8ekIt0pkuprd9oQZyMg9Rt29RI3F5WCg9rBi

    G6mdxpeUi

Report this document

For any questions or suggestions please email
cust-service@docsford.com