DOC

LA perturbation de l'anglais

By Zachary Rodriguez,2014-07-03 08:43
9 views 0
LA perturbation de l'anglais

    Table des matières

    Résumé ............................................................................................................................................. 2

    摘要 .................................................................................................................................................. 3

    Introduction ..................................................................................................................................... 4

    Chapitre?L’introduction de la perturbation de l’anglais .................................................. 5

    1.1 La définition de la perturbation ................................................................................... 5

    1.2 Cause linguistique de la perturbation ——la ressemblance entre le français et

    l’anglais ............................................................................................................................. 5

    1.3 Cause non-linguistique de la perturbation ................................................................... 7

    Chapitre ?Différents aspects de la perburtation de l’anglais ........................................... 7

    2.1 La prononciation ......................................................................................................... 7

    2.2 Le vocabulaire ........................................................................................................... 11

    2.3 Le grammaire ............................................................................................................ 15

     Chapitre ? Traitement de la perturbation de l’anglais dans les études ......................... 17

    3.1 Distinguer les différences en comparaison des deux langues.................................... 17

    3.2 Interprèter les similitudes par la langue anglaise ...................................................... 18

    3.3 Distinguer les différences .......................................................................................... 18

    Conclusion ............................................................................................................................. 19

    Remerciements ...................................................................................................................... 20

    Bibliographie ......................................................................................................................... 21

     1

    Résumé

    Ces dernières années, avec la universalisation de l’enseignement de l’anglais, la pluparts des apprenants du français ont établi une certaine base de l’anglais. A cause de la ressemblance entre le français et l’anglais, à qui s’ajoute l’habitude de pensée de l’anglais des apprenants, les étudiants ont tendance d’apprendre le français en comparant le français et l’anglais par analogie, même appliquent directement les règles de l’anglais à la langue française. Comme cela, il est facile de confondre les deux langues, et d’interférer les études du français. Donc, le premier chapitre concerne la définition de la perturbation ainsi que les causes de la perturbation. Le deuxième chapitre fait une comparaison entre les deux langues dans trois aspects : la prononciation, le vocabulaire et le grammaire, et analyse ce problème en détail. Le troisième chapitre discute le traitement de ce problème et propose quelques méthodes d’apprentissage, pour transformer la perturbation en aide et approfondir la

    compréhension des deux langues.

Mots-clés :

    perturbation ; anglais ; français

     2

    摘要

    近年来;中国的英语教学越来越普及;因此大多数法语专业学生在学习法语之前已经具备一定的英语基础。由于法语与英语的相似性;以及长时间以来学生养成的英语思维方式;法语学生倾向于用英语知识来类比学习法语;甚至将英语的规则直接用于法语。这种学习方法容易使学生混淆两种语言;反而对法语学习产生干扰。文章第一部分介绍了英语干扰的定义以及产生法语学习中出现英语干扰的原因;第二部分从语音、词汇和语法三个方面比较两种语言;详细分析了英语干扰问题;第三部分探讨应该如何应对英语干扰问题;并提出一些学习方法;将英语对法语学习的阻碍转化为辅助作用;加深对两种语言的理解。

关键字~干扰?英语?法语

     3

    La perturbation de l’anglais dans les études de français

    Introduction

     Dans la société moderne, il y a de plus en plus des personnes bilingues. Selon

    1Terence Odlin, si une personne a connu deux langues déja, ces deux langues exerceront une influence importante sur les études de la troisième langue. Dans ce processus, la perturbation linguistique, soit l’influence négative vient de la

    ressemblance et la différence entre la langue maîtrisée et la langue étrangère. C’est un

    phénomène linguistique qui m’intéresse.

    En Chine, les étudiants doivent apprendre une langue étrangère depuis l’école

    primaire, et la plupart parmi eux choisissent l’anglais comme la première langue

    étrangère. Cela signifie que presque tous les apprenants du français dans l’université

    ont établi une base solide de l’anglais. Il est indéniable que les acquis de l’anglais

    facilitent les études de français dans certains mesures. Cependant il ne faut pas ignorer les confusions provoquées par la base de l’anglais. En fait, c’est un des problèmes

    principals pour les apprenants chinois.

    Selon mon expérience personnelle et d’autres étudiants du français autour de moi,

    les connaissances de l’anglais interférent énormément leurs études de français, surtout pour les débutants. D’une part, comme le français et l’anglais se sont pénétrés pendant leurs développement dans l’histoire, ainsi l’une se ressemble beaucoup à l’autre.

    D’autre part, les étudiants ont formé une certaine habitude de pensée dans les études de l’anglais. Donc il est nécessaire de bien distinguer ces deux langues et savoir comment éviter cette perturbation pour mieux apprendre le français.

    Pour résoudre ce problème, la mémoire donnera avant tout une définition à la perturbation de l’anglas, et expliquera les causes de cette perturbation. Ensuite, nous

     1 Terence Odlin, professeur anglais et linguistique

     4

feront une comparaison entre le français et l’anglais pour analyser dans quels

    domaines a lieu la perturbation de l’anglais. Enfin nous essayerons de proposer

    quelques traitements pour vaincre cette difficulté et mieux maîtriser le français.

    Chapitre?L’introduction de la perturbation de l’anglais

1.1 La définition de la perturbation

    La perturbation ici indique ?une interférence interlinguistique ?produite par une langue maîtrisée sur une langue étrangère quand on touche des différentes langues en même temps.

    ?Selon Ilse Lehiste2, c’est un phénomène naturel pour les bilingues. En

    apprenant plus d’une langue étrangère, les bilingues se confondent les langues

    différentes. ? 3En d’autres termes, on le considère comme un phénomène de transfert.

    ?La théorie du transfert vient de la psychologie de l’éducation, cela veut dire que les

    connaissances qu’on a appris déja influenceront sur les nouvelles connaissances. Si

    les connaissances maîtrisées favorisent les études suivantes, c’est le transfert positif ;

    autrement, c’est le transfert négatif, soit la perturbation. ?4Dans cette mémoire, la

    perturbation fait référence aux influences négative des connaissance de l’anglais dans les études du français.

1.2 Cause linguistique de la perturbation ——la ressemblance entre le français et

    l’anglais

    Le français et l’anglais tous font partie des langues indo-européennes, donc il existe de nombreuses similitudes entre les deux. Plus précisément, le premier appartient aux langues latines et le dernier aux langues germaniques. Malgré leurs subdivisions différentes, tous les deux sont profondément influencés par la langue latine.

     2 Ilse Lehiste, professeur et linguistique (The Ohio State University) 3祝畹瑾;《社会语言学概论》;湖南教育出版社;1992

    4 陈永红;梁玉龙《英语在二外法语学习中的迁移——从英法语言特点的比较谈法语学习》;

    湖南科技学院学报;2005

     5

    Géographiquement, la Grande-Bretagne et la France ne sont séparés que par un détroit la Manche. Les deux langues sont parlées dans des territoires très proches, de telle

    sorte que leurs locuteurs se côtoient fréquemment et, entendant la langue de l'autre, ils finissent par intégrer à leur parler des traits issus de l'autre langue.

    Historiquement, le français et l’anglais s'influencent alors mutuellement. Au

    cours de leur évolution, les deux langues entrent en contact l’une avec l’autre,

    provoquant des situations d'interférence linguistique. Au XI siècle (1066), l’invasion

    des normands a apporté à l’anglais un grand nombre des mots de vieux français et

    enrichi le vocabulaire de l’anglais. Dans l’histoire, le français a été largement utilisé

    par le gouvernement britannique, les tribunaux, les écoles, les aristocrates, les propriétaires fonciers et même dans la littérature. En particulier dans le XIV siècle,

    5presque 55% des mots anglais étaient empruntés des mots français. Depuis la fin du

    XVII siècle, le français a remplacé le latin comme langue diplomatique internationale. De plus, les gens étaient fiers de parler le français dans le grand monde. Pourtant après la mort de Louis XIV, les influences internationales du français ont faibli, tandis que l’anglais s’est développé rapidement. A ce moment-là, l’anglais s’est envahi le

    français à son tour. Depuis le XVIII siècle, un grand nombre des mots anglais sont entrés dans le vocabulaire français, surtout après la Deuxième Guerre mondiale, avec la popularité de l’anglais en France, il surgit un hybride qui s’appelle franglais. Au fur

    et à mesure que les Etats-Unis se sont élevés dans le XX siècle, de plus en plus des gens commencent à apprendre l’anglais.

    Malgré l’interaction des deux langues depuis longtemps, il est facile de constater

    la ressemblance entre le français et l’anglais. En ouvrant un livre français, on trouvera que les lettres français sont les mêmes que l’anglais, que voire beaucoup de mots sont

    semblable ou pareiles à l’anglais (selon les statistiques, 40% des mots français sont

    semblables à ceux de l’anglais).

    La ressemblance entre le français et l’anglais est la cause principale de la

    perturbation de l’anglais pour les débutant du français.

     5 相华利;《浅谈英语和法语的语际遇干扰》;合肥联合大学学报;200012

     6

1.3 Cause non-linguistique de la perturbation

    Comme on dit souvent : c’est le premier qui compte. La plupart des étudiants ont

    appris l’anglais depuis plusieurs années, donc ils ont établi une habitude d’étude et

    formé un certain mode de pensée. Il n’est pas facile de s’habituer à un autre système

    différent. Consciemment ou non, les étudiants feront une comparaison entre l’anglais

    et le français pendant leurs études et quelquefois ils même appliqueront les règles de l’anglais à la langue française directement, ainsi il surgit des confusions. Ici, les apprenants essaient d’identifier le français et l’anglais, et d’établir une relation correspondante entre les deux langues. Evidemment, ce n’est pas un moyan d’étude

    raisonnable. Il existe des ressemblances entre les deux langues ; mais il ne nous faut pas oublier les différences quand même.

    Pour les débutants du français, c’est un clé de savoir comment profiter des

    similitudes entre les deux langues pour bien apprendre le français et éviter les effets négatifs.

    Chapitre ?Différents aspects de la perburtation de l’anglais

2.1 La prononciation

    Globalement, la prononciation du français est plus régulière que celle de l’anglais. Après d’avoir maîtrisé le règle de la prononciation du français, on trouvera

    que la transcription phonétique n’est pas nécessaire. Mais pour les débutants, ils vont se brouiller par la prononciation pendant une certaine période.

    L’interférence vocale se réfère que les apprenants identifient et reproduisent la voix d’une langue étrangère selon la planification d’une langue connue. Au début de

    l’apprendissage d’une nouvelle langue, les étudiants se ressentent étrangers à la prononciation. En ensemble, ils vont choisir de connaître la phonétique à travers une langue connue. Un phénomère le plus général est le remplacement, c’est-à-dire

    remplacer les phonèmes inconnus par les sons semblables. Comme un erreur qu’on

    fait le plus souvent dans les études d’un nouvelle langue, c’est aussi une cause principale qui fait obstable à l’apprentissage de la prononciation. Les interférences

     7

    vocales se manifeste principalement dans les aspects suivants : les letters, les phonèmes, les accents toniques et les accents dans une phrase.

2.1.1 La perturbation des lettres

    Pour l’anglais et le français, il y a 26 lettres dans le table alphabétique. Dans

    l’aspect de l’orthographe, les 26 lettres pour les deux langues sont totalement les

    mêmes, à la fois majuscule et minuscule. Pour la majorité, la prononciation est aussi semblables, comme l, m, n, o, v et x. Il y a même quelques lettres qui prononce exactement comme les lettres anglais, par exemple f, s et z. Il faut reconnaître que au début ces ressemblances facilitent l’apprentissage du français dans quelques mesures.

    Mais après une certaine période, ces ressemblances deviennent troublées. En particulier, si les débutants touchent l’anglais pendant leurs études de français, ce sera plus difficile pour eux de distinguer les prononciations. D’ailleurs, il faut faire

    attention aux accents spéciaux(l’accent grave, l’accent aigu, l’accent circonflexe, le

    tréma et la cédille) qui changeront la prononciation des lettres.

2.1.2 La perturbation des phonèmes

    Comparé avec l’anglais, la prononciation du français est plus courte et claire.

    Quand on parle le français, les muscles des organes vocaux sont plus tendue. Il faut remarquer la forme des organes vocaux et garder la même forme jusqu’à la fin.

    Il existe 16 voyelles et 20 consonnes pour le français, alors que pour l’anglais il y

    a 20 voyelles( 12 voyelles dont le son est simple, 8 voyelles à double articulation) et

    26 consonnes.

    On constate qu’il y a moins de phonèmes dans le français. En outre il est

    important de noter que le français, contrairement à l’anglais, n’a pas de double tone, donc en pronociant le françcais, la bouche n’est pas coulissant. Ainsi bien que certains

    voyelles du français ressemblent aux voyelles de l’anglais, ils ne sont pas les mêmes choses. Par exemple, le phonème français [ε]?[ai] en anglais, [e]?[ei], [o]?[əu].

    D’ailleurs, le plus complexe est la voyelle nasalisée, comme [ã], qui n’existe pas dans

    la langue anglaise.

     8

    Le tableau dessous montre quelques différences entre les phonèmes voyelles semblables :

    phonème français phonème anglais semblable différence

    [i] [i:] [i] est plus court et claire

    [e] [e] la bouche ouvre moins

    grand pour [e] en français,

    [ε] [ε] entre les prononciation

    anglaise [e] et [ε]

    [u] [u:] [u] est plus court

    [ə] [ə] la bouche ouvre moins

    grand pour [ə] en français,

    [a] [ai] la forme de la bouche ne

    change pas pendant la

    prononciation

    En ce qui concernant la consonne, il faut faire attention aux différences subtiles. Comme en anglais, on distingue la consonne sourde de la consonne voisée en français. Mais comment distinguer ? En prononçant la consonne voisée, notre cordes vocales vibrent, contrairement pour les consonnes. Par exemple : [p-b] poisson——boisson

    [t-d]tête——dette

    [k-g]car——gare

    Les débutants ont tendance à identifier les consonnes sourdes [p] [t] [k] et les consonnes voisées [b] [d] [g] en français avec les consonnes [p-b] [t-d] [k-g] en

    6anglais. En fait, malgré les signes phonétiques identiques, la prononciation n’est pas la même. En anglais, [p] [t] [k] sont les consonnes sourdes, en tout cas,on les prononce comme aspirations. Alors qu’en français, il faut encore juger s’il nous faut aspirer en prononçant les consonnes sourdes [p] [t] [k]. En cas que ces trois consonnes sourdes précèdent un phonème voyelle, on n’aspire pas en prononçant ; si les

     6 周蕾;《法语二外课堂上的英语负迁移现象研究》;四川职业技术学院学报;200711

     9

    7consonnes se placent dans une syllabe fermée, on aspire en prononçant.

    Ici quelques exemples, en comparant l’angais et le français, on parviendra à mieux

    comprendre l’aspiration : pass[pɑ:s]——passe [pɑs]

    taxi[tæksi]——taxi [taksi]

    coulisse [ku:li:s]——coulisse [kulis]

2.1.3 La perturbation des accents toniques

    Pour l’anglais, les règles des accents toniques sont compliqués, irrégulières et

    variées, sortout pour les mots multisyllabique. De plus, l’accent tonique servit à distinguer la signification d’un mot. On cite le mot suspectc comme exemple, quand

    l’accent tonique tombe au début soit SUSpect, ce sera un substantif, quand l’accent

    tonique tombe à la fin soit susPECT, ce sera un verbe. Quant aux mots français, malgré le nombre des syllabes, l’accent tonique tombe dans le dernière syllabe.

    Dans une prase, l’accent tonique de l’anglais dépend de la nature des mots. Pour

    une phrase anglaise, on accentura les mots de contenu, tandis que pour les mots structurels,on ne met pas d’accent. Cela facilitera la compréhension de la phrase.

    Pourtant en français, l’accent tonique n’a rien à voir avec le grammaire. Il ne dépend

    qu’à la place des mots dans une phrase. On a l’habitude de mettre l’accent sur le

    dernier mot ou plutôt le dernière syllabe.

2.1.4 L’épellation

    La prononciation du français est généralement plus régulière et simple que l’anglais, quand même, il y a des variations importantes qu’on ne doivent pas ignorer.

    Une différence évidente entre le français et l’anglais est qu’en françai, les consonnes, sauf c,f,l,a,r, ne se prononcent pas à la fin d’un mot. C’est un détail que les débutants ignorent souvent.Voici certains erreurs que font souvent les apprenants : lit [lit] ?[li]

    même [mεmə]?[mεm]

     7 黄菊;《浅谈法语教学中的法英双语比较》;知识经济;20101

     10

Report this document

For any questions or suggestions please email
cust-service@docsford.com