DOC

BAC en Travail social

By Jimmy Hawkins,2014-08-29 08:38
12 views 0
BAC en Travail social

    École de Travail Social

    Baccalauréat en travail social, UQÀM

    2009-2010

     Page 1

    Travailler le social pour faire avancer la société

    erPrésentation du 1 guide étudiant au baccalauréat

    Le principal objectif de ce guide est de rassembler des informations utiles aux étudiantEs, afin de leur offrir une meilleure compréhension de ce qu’est l’École de travail social. Ce guide est un outil de référence, qui espérons-le, vous facilitera la vie tout au long de votre bac en travail social. Vous y trouverez des informations sur le programme, sur l’École de travail social, sur les associations étudiantes dont vous faites partie, ainsi qu’une foule d’autres informations qui vous seront utiles tout au long de votre cheminement. En espérant que ce guide facilitera votre intégration et vous donnera le goût de vous impliquer au sein de votre École.

    Bonne lecture!

    Ce premier guide étudiant a été produit par le Comité de programme du baccalauréat en travail social 2007-2009 : Annie Gusew, directrice.

À la rédaction : Julie Larivière et Joël Naggar, étudiantEs contractuelLEs

    Relecture : Élisabeth Côté, étudiante contractuelle

    Coordination : Sylvie Jochems et Maria Nengeh Mensah, professeures

Aux illustrations : Leslie Chalal-Henri, étudiante

    Ce projet a été rendu possible par le financement en 2007-2008 du programme UDP (unités de développement de programmes) de la Faculté des Sciences Humaines de l’UQÀM.

Merci à Louise Paquet qui nous a permis de mettre en valeur les œuvres gagnantes du concours de photos 2007-2008 à

    l’École de travail social.

     Page 2

    TABLE DES MATIÈRES

    1 PRÉSENTATION DU BACCALAURÉAT ............................................................................................................ 5 1.1 SPÉCIFICITÉS ......................................................................................................................................................... 5 1.1.1 Un programme d’actualité ........................................................................................................................... 5 1.1.2 Une École dynamique .................................................................................................................................. 5 1.2 LE PROGRAMME .................................................................................................................................................... 6 1.3 LE PARCOURS........................................................................................................................................................ 6 1.4 LES STAGES .......................................................................................................................................................... 6 1.5 LA FONCTION DE DÉLÉGUÉE GROUPE-COURS .......................................................................................................... 7 1.6 LES ENTENTES DÉVALUATIONS ............................................................................................................................. 7 1.7 ADMISSION, INSCRIPTION ET FRAIS DE SCOLARITÉ .................................................................................................. 8 1.7.1 Admission.................................................................................................................................................... 8 1.7.2 Inscription ................................................................................................................................................... 8 1.7.3 Frais de scolarité ....................................................................................................................................... 9 1.8 LES ÉQUIVALENCES ............................................................................................................................................... 9 1.9 LES DEMANDES DE MODIFICATIONS ET DE RÉVISION DE NOTES ................................................................................ 9 2 S’IMPLIQUER À L’ÉCOLE DE TRAVAIL SOCIAL ET À L’UQÀM ............................................................... 9 2.1 L’ASSOCIATION ÉTUDIANTE DE 1ER CYCLE (AÉTS) ................................................................................................ 9 2.1.1 L’Assemblée Générale (A.G.)..................................................................................................................... 10 2.1.2 Le coco ou Le comité de coordination ........................................................................................................ 10 2.1.3 Les demandes de subventions ..................................................................................................................... 12 2.1.4 Les comités................................................................................................................................................ 12 2.1.5 Le Sétou .................................................................................................................................................... 13 2.2 L’AFESH ........................................................................................................................................................... 13 2.2.1 Structure et fonctionnement de l’AFESH .................................................................................................... 14

     Page 3

    2.2.2 Les comités de l’AFESH ............................................................................................................................ 15 Le Comité de mobilisation de l’UQAM (Mob-UQÀM) ............................................................................................ 15 2.2.3 Subvention................................................................................................................................................. 16 2.2.4 Assurances ................................................................................................................................................ 16 2.3 L’ASSÉ .............................................................................................................................................................. 17 3 PRÉSENTATION DE L’ÉCOLE ......................................................................................................................... 17 3.1 HISTORIQUE ........................................................................................................................................................ 17 3.2 LA MISSION ......................................................................................................................................................... 17 3.3 LES PROFESSEURES ............................................................................................................................................. 17 3.4 LES CHARGÉES DE COURS .................................................................................................................................... 18 3.5 LA DIRECTION ..................................................................................................................................................... 18 3.5.1 Directeur de l'École de travail social 2008-2009 :...................................................................................... 19 3.5.2 Directrice de programme d'études de 1er cycle 2008-2009 :....................................................................... 19 3.6 LE PERSONNEL DE SOUTIEN.................................................................................................................................. 19 3.7 LE PERSONNEL DE FORMATION PRATIQUE ............................................................................................................. 19 3.8 LES INSTANCES ................................................................................................................................................... 20 3.8.1 Le forum des professeurEs et l’exécutif de l’École de travail social ............................................................ 20 3.8.2 Le comité de liaison ................................................................................................................................... 20 3.8.3 Le comité de programme ........................................................................................................................... 21 3.8.4 Le comité de formation pratique ................................................................................................................ 21 3.8.5 Le comité de recherche .............................................................................................................................. 21 3.8.6 Le comité d’échanges internationaux et interculturels ................................................................................ 21 3.9 TRAVAILLER À LÉCOLE DE TRAVAIL SOCIAL ........................................................................................................ 21 4 LES OUTILS......................................................................................................................................................... 23 4.1 LE SITE WEB ....................................................................................................................................................... 23 4.2 LES PUBLICATIONS EN TRAVAIL SOCIAL ............................................................................................................... 24 4.2.1 Les cahiers du LAREPPS ........................................................................................................................... 24 4.2.2 Nouvelles pratiques sociales (NPS) ............................................................................................................ 24 4.2.3 La collection ?Problèmes sociaux et interventions sociales? ...................................................................... 25 4.2.4 La revue ?Intervention?. ............................................................................................................................ 25 4.3 LES MOYENS DE COMMUNICATION ....................................................................................................................... 25 4.3.1 Courrier UQÀM ........................................................................................................................................ 25 4.3.2 Moodle ...................................................................................................................................................... 25 4.3.3 Cybermentorat .......................................................................................................................................... 26 4.3.4 Connexion internet .................................................................................................................................... 26 4.3.5 Les forums de discussion ........................................................................................................................... 26 5 LES SERVICES .................................................................................................................................................... 27 5.1 L’AIDE FINANCIÈRE ............................................................................................................................................. 27 5.2 LE CENTRE SPORTIF ............................................................................................................................................. 27 5.3 LES LABORATOIRES INFORMATIQUES ET ACCÈS INTERNET SANS FIL ....................................................................... 29 5.4 LES GROUPES AGRÉÉS.......................................................................................................................................... 28 CENTRE DES FEMMES ............................................................................................................................................. 28 5.5 LA BIBLIOTHÈQUE ............................................................................................................................................... 28 5.6 L’INTÉGRATION DES PERSONNES HANDICAPÉES .................................................................................................... 28 5.7 LA VIE URBAINE ................................................................................................................................................. 29 5.8 IMPLICATIONS CITOYENNES ................................................................................................................................. 29 5.9 LE CAFÉ AQUIN .................................................................................................................................................. 30 6 ANNEXES ............................................................................................................................................................. 31 6.1 POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE ......................................................................................................................... 31

     Page 4

1 Présentation du baccalauréat

    1.1 Spécificités

    1.1.1 Un programme d’actualité

    Mis à jour en 2008, le programme tient compte des intérêts pluriels de la population étudiante. On y trouve :

     Une ouverture vers plusieurs noyaux thématiques de cours : ? Action collective ?, ? Individus,

    familles et groupes ?, ? Diversités et sociétés ?, ? Milieux communautaires et urbains ?,

    ? Idéologies et pratiques sociales ?;

     Un cheminement personnalisé incluant cinq cours optionnels dont quatre à choisir dans des

    disciplines connexes comme : communication, études féministes, études urbaines, géographie,

    histoire, organisation et ressources humaines, philosophie, psychologie, sciences des religions,

    sexologie, sociologie et stratégie des affaires ;

     Un cours adapté aux étudiantEs détenant un DEC en techniques de travail social et ayant déjà

    une expérience pertinente dans le domaine;

     Un cours unique et novateur de recherche appliquée au travail social ;

     Un parcours valorisant l’intervention auprès des communautés ;

     Des groupes-cours de méthodologie de taille humaine ;

     La possibilité de suivre une concentration en études féministes en partenariat avec l’Institut de

    recherches et d’études féministes (IREF)

     Une troisième année entièrement consacrée à la formation pratique dans le cadre d’un stage se

    déroulant, à temps complet, trois jours par semaine et d’un séminaire d’intégration.

     Le baccalauréat en travail social de l’UQÀM fournit ainsi un cheminement académique

    proche des besoins des étudiantEs et de la société d’aujourd’hui fondé sur l’expérience et la

    réputation établie de l’École de travail social.

    1.1.2 Une École dynamique

    Au cœur du centre-ville de Montréal, l’École de travail social cultive son caractère urbain et les

    liens étroits entretenus avec les milieux de pratique, qu’ils soient communautaires ou

    institutionnels. En ce sens, elle contribue à travailler le social;

Dans la tradition démocratique de l’UQÀM, l’École est fière de la convivialité des rapports

    entre la population étudiante et le corps enseignant ;

     L’école offre des cours du soir pour accommoder les étudiantEs en emploi et favoriser la

    conciliation études/famille/travail;

     Le programme s'engage dans les relations interculturelles qui caractérisent la vie à Montréal; De nombreux lieux sont l’occasion pour les étudiantEs de s’impliquer, que ce soit dans

    l’association étudiante, au Comité de programme, au Comité recherche, au Comité des

    relations internationales ou au Comité de formation pratique;

     Des enseignantEs ayant des intérêts variés et qui, au-delà de leur mission d’enseignement, ont

    à cœur, à travers leurs diverses implications et le service aux collectivités, de développer et

    partager leurs recherches avec leurs partenaires universitaires ou sociaux ; Une équipe de chercheuses et de chercheurs chevronnéEs dans une multitude de champs

    sociaux ;

     Du personnel de soutien et de professionnelLEs disponibles ;

     Page 5

    1 Une École Écologique qui applique sa politique environnementale.

    1.2 Le programme

    Le programme de baccalauréat en travail social de l’UQÀM offre une formation solide combinant

    deux concentrations :

     intervention auprès des individus, des couples, des familles et des petits groupes

     intervention auprès des communautés

Le nouveau baccalauréat forme des intervenantEs critiques et capables d’intervenir avec

    autonomie et créativité dans une perspective de changement social.

     La formation se donne selon trois axes :

     L’axe théorique cible le développement de capacités d’analyse des problèmes sociaux,

    dans une perspective d’intégration axée sur l’interaction entre l’individu, les groupes et le

    contexte social d’une société de plus en plus traversée par une diversité de rapports

    interculturels.

     L’axe méthodologique a comme objectif général de familiariser les étudiantEs avec les

    fondements théoriques et méthodologiques de l’intervention sociale, leur permettant de

    développer des habiletés pratiques.

     L’axe de la formation pratique vise l’articulation de la théorie et de la pratique, la

    confrontation, la vérification et la mise en œuvre sur le terrain des connaissances

    théoriques et méthodologiques acquises à l’université.

    1.3 Le parcours

     Dix-neuf cours obligatoires;

     Cinq cours optionnels;

     Une formation pratique tout au long de la 3e année dans l’une des concentrations

    suivantes :

    ; Intervention auprès des individus, des groupes et des familles;

    ; Intervention auprès des communautés.

    Pour plus de détails concernant les cours offerts, nous vous invitons à consulter la description du programme à l’adresse suivante : http://www.programmes.uqam.ca/7698

    1.4 Les stages

    Les stages occupent une place centrale dans la formation en travail social et sont considérés dans une perspective large d’intégration des connaissances. C’est pourquoi on a généralement tendance à utiliser l'expression ? formation pratique ? pour les désigner. À l’UQÀM, ces stages constituent,

    avec les séminaires de stage, l’activité pédagogique principale de la troisième année du

    baccalauréat, couvrant ainsi près du tiers de la formation de premier cycle. En situant les stages à

     1Voir en annexe pour plus de détails

     Page 6

    la troisième et dernière année du baccalauréat, on vise une meilleure intégration des acquis théoriques et on facilite l'insertion professionnelle des finissantEs.

    Les stages représentent donc un choix pédagogique important dans la perspective d'un contact direct avec la pratique comme moyen intégrateur de la formation. Dans le processus de formation globale des futurEs intervenantEs sociaux, l’acquisition de capacités d’intervention constitue un élément essentiel, tandis que pour l’École de travail social de l’UQÀM, l'axe de formation

    pratique reste indissociable des axes de formation méthodologique et de formation théorique.

En effet, en tant que discipline orientée vers l’intervention, le travail social nécessite la formation

    d’intervenantEs qui soient capables non seulement de comprendre et d’analyser les

    problématiques sociales, mais aussi de mettre en œuvre des mécanismes de résolution dans une perspective de changement social. C’est pourquoi, à l’UQÀM, la formation en travail social n'est

    pas uniquement centrée sur le connaître et le comprendre, mais aussi sur l’agir.

    1.5 La fonction de déléguéE groupe-cours

    Chaque groupe-cours doit se nommer une personne déléguée au début de la session. Il s’agit

    d’ailleurs d’une façon intéressante de s’impliquer qui ne demande pas beaucoup de temps.

Cette personne a les responsabilités suivantes :

     Lors de la négociation de l’entente d’évaluation :

    ; Veiller à ce que l’entente soit conforme aux politiques de l’École et au règlement #5 erde l’UQAM concernant les études de 1 cycle

    (www.instances.uqam.ca/reglements/titre.html)

    ; Veiller également à ce que la négociation se fasse démocratiquement

     Assurer l’évaluation de fin de session; 1 Lire le Sétou à chaque cours : lire prioritairement les informations de la rubrique ? Les

    infos du coco ? et tenir les étudiantEs au courant des assemblées générales;

     Transmettre les commentaires positifs et négatifs du groupe-cours à l’enseignantE;

     Transmettre le bilan de fin de session (évaluation écrite) au secrétariat de l’École;

     Et suivre, le cas échéant, la procédure prévue par la politique de gestion des plaintes en

    vigueur à l’École de travail social;

     Faire le pont entre le groupe-cours et la direction de l’École.

    1.6 Les ententes d’évaluations

    L’entente d’évaluation est un gain historique issu des premières luttes étudiantes visant à démocratiser l’enseignement. Avant la fin de la deuxième semaine de chaque session, une entente doit être négociée entre les étudiantEs et l’enseignantE de chaque cours. L’entente traite du

    déroulement du cours, de la charge de travail, des échéances et des modalités d’évaluation. L’élaboration de cette entente est une étape importante pour les étudiantEs puisqu’elle peut

    influencer grandement sur la valeur et la nature de leur formation, en plus d’avoir un impact prépondérant sur le déroulement d’une session.

     1 Le Sétou est le journal de l’Association des étudiants et étudiantes en travail social de l’UQÀM

     Page 7

    Dès le premier cours, l’enseignantE doit déposer son plan de cours qui devrait contenir :

    ; le sigle et le titre du cours ;

    ; le descripteur officiel du cours (résumant le contenu en quelques lignes) ;

    ; les objectifs proposés par l’enseignantE;

    ; le contenu des apprentissages (la matière enseignée);

    ; les modes d’évaluation des apprentissages (résumés de lecture, exposés, examens) le

    nombre de travaux à remettre, la pondération des échéances, la forme d’évaluation

    (individuelle ou collective) ;

    ; les critères d’évaluation (qualité du français, capacité de travail en équipe, esprit critique,

    capacité de synthèse) ;

    ; les modalités d’organisation du cours (cours magistraux, laboratoires, séminaires,

    progression dans la matière).

    Les éléments soumis à la discussion concernent principalement, les modes d’évaluation, les travaux ainsi que la pondération et les échéances de ceux-ci.

Le plan de cours doit être remis en classe et en nombre suffisant aux étudiantEs lors du premier

    cours. À moins d’un cas exceptionnel tel que l’embauche d’unE chargéE de cours peu de temps

    avant le début de la session, rien ne saurait justifier l’absence de plan de cours. Si certains des

    éléments mentionnés n’y apparaissent pas, demandez à l’enseignantE de le préciser en classe et de noter tout changement apporté audit plan de cours dans l’entente d’évaluation. Le règlement des

    études de premier cycle prévoit que l’entente d’évaluation doit être signée par l’enseignantE et par

    deux étudiantEs désignéEs par le groupe-cours. Elle doit ensuite être transmise en bonne et due

    forme au département. Assurez-vous que le document final correspond à l’entente conclue verbalement.

    1.7 Admission, inscription et frais de scolarité 1.7.1 Admission :

    Le programme est contingenté et la capacité d’accueil est de 155 étudiantEs au trimestre

    d’automne uniquement. Pour plus de renseignements sur les procédures de demandes d’admission, vous pouvez consulter le site du registrariat :

    http://www.registrariat.uqam.ca/candidat/premier.html

Ou communiquer directement avec eux :

    Registrariat (Service aux clientèles universitaires)

    Pavillon J.-A.-DeSève, local DS-R110 (rez-de-chaussée)

    320, rue Sainte-Catherine Est

    Montréal (Québec)

    H2X 1L7

    Téléphone: (514) 987-3132

    1.7.2 Inscription :

    Les informations concernant les inscriptions sont généralement envoyées aux étudiantEs par la

    poste dans les semaines qui précèdent la période d’inscription. Pour plus d’information, vous

    pouvez consulter le site du registrariat, section étudiant :

    http://www.registrariat.uqam.ca/etudiant/index.html

     Page 8

1.7.3 Frais de scolarité :

    Pour des détails concernant les droits de scolarité et autres frais, rendez-vous à l’adresse suivante :

    http://www.unites.uqam.ca/ifinance/frais.html

Vous avez des questions ? Consultez le site du registrariat à l’adresse suivante :

    http://www.registrariat.uqam.ca/questions/frais.html

    1.8 Les équivalences

    1Les demandes d’équivalences doivent êtres adressées à Mme Christiane Ramacieri. Il serait

    important de lire la politique de demande d’équivalences afin de remplir les formulaires adéquatement. Vous trouverez les documents à compléter dans le profil Étudiant-e sur le site

    internet de l’École de travail social :

    http://www.travailsocial.uqam.ca/Profil/etudiant.aspx

    1.9 Les demandes de modifications et de révision de notes Pour les demandes de modification et de révision de note, vous devez vous adresser à l’École de

    travail social, en vous rendant au secrétariat :

École de travail social

    W-4020

    (514)987-4171

Vous trouverez les directives pour la demande de révision de note à l’adresse suivante :

    http://www.registrariat.uqam.ca/Pdf/formulaires/etudiant/SDU101.pdf

2 S’impliquer à l’École de travail social et à l’UQÀM

    2.1 L’association étudiante de 1er cycle (AÉTS)

    Fondée par et pour les étudiantEs au premier cycle en travail social, l’Association offre de multiples services : financement de projets, soutien financier, activités sociales variées, accompagnement dans les démarches de plaintes ou de révision de notes, etc.

Les buts et les mandats de l’AÉTS-UQÀM sont :

Défendre et promouvoir les droits et les intérêts des étudiantEs du baccalauréat en travail

    social de l’UQÀM.

     Former, mobiliser et engager ces mêmes étudiantEs dans les actions concrètes touchant leurs

    droits et intérêts, ainsi que leurs apprentissages académiques et pratiques. Servir d’intermédiaire entre les étudiantEs, le personnel et les instances de l’École de travail

    social de l’UQÀM, le personnel et les instances universitaires, les autres associations

    étudiantes et les groupes de l’extérieur de l’Université; mettre en branle des mécanismes pour

    favoriser les échanges et rencontres entre ces parties.

     1 Christiane Ramacieri est l’assistante à la gestion du programme de premier cycle. Vous trouverez ses coordonnées à la rubrique personnel de soutien

     Page 9

Organiser et encourager l’organisation d’activités sociales, politiques, culturelles ou autres qui

    contribuent à la promotion des buts et intérêts des étudiantEs. Promouvoir la spécificité du travail social, c’est-à-dire travailler à valoriser l’aspect ? social ? de

    la profession, en faisant la promotion de l’implication socio-politique et de la lutte pour la

    justice sociale.

Tous les étudiantEs inscritEs au programme de baccalauréat en travail social de l’Université du

    Québec à Montréal sont membres de l’AÉTS.

Les coordonnées de l’AÉTS :

    Local : A-2460

    Courriel : aets@uqam.ca

    Téléphone : (514) 987-3000 #8742

    1

    2.1.1 L’Assemblée Générale (A.G.)

    L’Assemblée générale est souveraine et a pour fonction d’élire les membres qui constitueront le

    Comité de Coordination, qui siégeront sur le Comité de programme de l’École de Travail social,

    celui ou celle qui fera partie du Comité de formation pratique et tout autre poste au sein de l’association jugé nécessaire d’être soumis à élection. Elle a aussi pour fonction de voter le budget

    annuel, de prendre position sur les questions qui lui sont soumises, de prendre connaissance des actes et des décisions prises par le Comité de Coordination, de faire des recommandations au Comité de programme et/ou comité de formation pratique sur toute question jugée utile dans le cadre de son mandat, de mettre sur pied tout comité étudiant qu’elle juge approprié. Chaque

    membre a droit de vote et droit de proposition. Les assemblées générales de l’AÉTS-UQÀM

    fonctionnent selon les procédures du Code Morin disponibles en ligne :

    http://www.er.uqam.ca/nobel/r32700/Cours%20site/Site%20Animation/15-%20Ass%20delibe~0271.htm

    2.1.2 Le coco ou Le comité de coordination

    Les devoirs du Comité de Coordination sont d’exécuter les décisions prises en assemblée générale,

    d’organiser et de convoquer les assemblées générales, de surveiller et de combattre toute politique affectant les droits et les intérêts de ses membres et de travailler dans le sens des buts et mandats

    de l’association tels que définis dans la charte. Celui-ci est composé de :

     1 Photos du party d’initiation 2008

     Page 10

Report this document

For any questions or suggestions please email
cust-service@docsford.com