DOC

Cultures du Coeur

By Alan Reed,2014-08-29 10:51
8 views 0
Cultures du Coeur

Cultures du Cœur 30, avenue de la République 92120 Montrouge t. 01 46 73 92 20 f. 01 46 73 92 21 1

? J’assiste aux représentations

    comme si j’avais acheté mon billet,

    comme tout le monde. Avant, je

    me privais pour les enfants, mais

    maintenant, on rit ensemble. C’est

    une complicité de plus avec eux. ?

    (Rose, association Diaconie, Vitry-

    sur-Seine)

    ? Humour et poésie. C’était une parenthèse, on

    était ailleurs toute la soirée… ?

    (association Toit Accueil Vie, Montreuil)

    ? J’étais dans un gouffre où la culture n’a plus de sens, je ne pensais

    même plus mériter ces plaisirs-là.

    L’art est bien plus qu’un support, c’est un pilier sur lequel on

    s’appuie pour avancer. Quand on est en difficulté, ça nous aide à

    reprendre notre élan. ?

    ( Andrée, association Apaso, Massy)

     ? Pendant une heure, les enfants ont

    chanté les chansons les plus connues avec les

    comédiens en applaudissant. Quelle énergie ! Les

    enfants ont continué à chanter dans la rue. ?

    (Association AEFTI, Bobigny)

    ? J’avais l’impression d’être parti en

    voyage. Pour moi c’était magique. Je

    n’avais jamais rien vu d’aussi beau. ?

    (Akélah, association Rougemont Solidarité,

    Sevran)

    ? J’étais au septième ciel. On aurait dit que les

    artistes jouaient avec leur coeur. ?

     (Hantarivony, association Apaso, Massy)

    Cultures du Cœur 30, avenue de la République 92120 Montrouge t. 01 46 73 92 20 f. 01 46 73 92 21 2

1. Naissance d’un projet

2. La vocation de l’association

    3. La culture contre l’exclusion/Sport et insertion

4. Les relais de Cultures du Cœur

5. Le site www.culturesducoeur.org

6. La médiation culturelle

    7. Les partenaires culturels/Les partenaires sportifs

    8. Les soutiens financiers, institutionnels et privés

9. Cultures du Cœur en chiffres

10. Organigramme

11. L’écho de la presse

    Annexes : Le réseau Cultures du Cœur La charte déontologique

    Cultures du Cœur 30, avenue de la République 92120 Montrouge t. 01 46 73 92 20 f. 01 46 73 92 21 3

Préambule

    En 2001, un programme interministériel est diffusé afin de constituer une nouvelle étape dans la politique de lutte contre les exclusions engagée depuis 1998 et de préciser les actions qui seront engagées dans ce cadre :

L’accès aux connaissances et la participation à la vie sociale

Promouvoir l’accès à la culture

    Comme le démontrent les derniers chiffres connus relatifs aux pratiques culturelles, l’accès à la culture demeure très inégal dans notre pays. Or, dans un contexte d’exclusion, la culture

    constitue un moyen essentiel et efficace pour reconstruire une personnalité et une sociabilité. - compléter le politique tarifaire engagée depuis 1997 par l’Etat pour favoriser

    l’accès de tous, en tant que spectateurs, aux lieux culturels. Pour cela un renforcement du

    partenariat national et local se fera en lien avec les associations, grâce au Conseil des

    collectivités territoriales pour le développement culturel, mis en place par le ministère de la culture et de la communication.

    - les personnes en situation d’exclusion doivent pouvoir renforcer leurs relations sociales, leur droit à une expression par la participation aux activités culturelles et artistiques.

    De telles pratiques constituent dans la plupart des cas une étape importante dans un parcours d’insertion. C ‘est pourquoi le soutien aux pratiques en amateur associant les personnes défavorisées sera renforcé.

    - les contrats de ville, d’agglomération, les plans départementaux d’insertion prendront davantage et mieux en compte la dimension culturelle de la lutte contre les exclusions et les discriminations.

    Programme interministériel de prévention

     et de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale,

     Ministère de l’emploi et de la solidarité, 2001

    En 2003, le gouvernement, sous l’impulsion de Dominique Versini, Secrétaire d’Etat à la lutte contre la précarité et l’exclusion, a inscrit Cultures du Cœur au Plan National de Lutte contre l’Exclusion et a établi une convention triennale dont les principaux objectifs sont :

Développement territorial de l’action et augmentation du nombre de bénéficiaires.

    Accroissement du nombre et formation des médiateurs culturels.

    Développement du bénévolat pour créer des motivations pour les pratiques culturelles et faciliter les sorties.

    Développement des pratiques Internet professionnelles du secteur culturel et sportif.

    Evaluation de l’action de Cultures du Cœur auprès des publics défavorisés.

    Cultures du Cœur 30, avenue de la République 92120 Montrouge t. 01 46 73 92 20 f. 01 46 73 92 21 4

Naissance d’un projet

A l’origine du projet, une double constatation :

La culture sous toutes ses formes n’est pas accessible à la majorité.

    Les raisons sont multiples : prix des places, éloignement des centres culturels, manque d’information et de médiation auprès de ce public nommé ? le non

    public ?. Et, surtout, le manque de mesures incitatives à la pratique culturelle.

Le foisonnement et la quantité d’offres de spectacles ne trouvent pas en face

    d’eux un public suffisamment nombreux et divers.

    La France met en circulation plus de 600 millions de places de "spectacle" par an dont seules 300 millions sont achetées, et 250 millions restent invendues. A peine 20% de la population française profite de l'offre culturelle.

Face à ce double constat, Cultures du Cœur a été initiée en mai 1998, de la

    rencontre entre Edgard DANA, directeur du réseau spectacle de l’Agence Nationale pour l’Emploi et Roger Hanin, artiste. Ensemble, ils ont créé

    l’association destinée à favoriser l’accès à la culture sous toutes ses formes pour les populations qui en sont exclues, par manque de moyens et d’informations.

Des personnalités du monde de l’emploi et de l’insertion – Michel Bernard

    directeur général de l’ANPE , Hubert Peurichard, délégué interministériel à l’insertion des jeunes - de la culture - Alain Léonard ; directeur du festival Public Off d’Avignon, Jack-Henri Soumère; directeur de l’Opéra de Massy -

    ont soutenu le projet dès sa création.

    C’est dans le cadre du programme de lutte contre les exclusions que se situe l’action de l’association Cultures du Cœur.

    La Loi du 29 juillet 1998 pose dans son article 40 le principe d’un égal accès de tous à la culture, aux sports et aux loisirs. ? L’égal accès de tous, tout au

    long de la vie, à la culture, à la pratique sportive, aux vacances et aux loisirs, constitue un objectif national. Il permet de garantir l’exercice effectif de la citoyenneté ?.

    Ainsi, c’est à l’écoute des orientations dans le domaine de la lutte contre les exclusions que l’association a bâti son projet.

    Cultures du Cœur 30, avenue de la République 92120 Montrouge t. 01 46 73 92 20 f. 01 46 73 92 21 5

La vocation de l’association

    L’association Cultures du Cœur a pour vocation de participer à la lutte contre l’exclusion en oeuvrant pour l’accès à la culture de toutes les

    personnes en situation de précarité.

Pour servir cet objectif, Cultures du Cœur sollicite des structures culturelles et

    sportives qui s’engagent à ouvrir leurs portes aux personnes défavorisées en mettant à disposition des invitations gratuites et en proposant des visites, des ateliers spécifiques et des accès aux activités sportives.

Parallèlement, l’association crée un réseau de partenaires sociaux : les relais,

    sur lequel elle s’appuie pour identifier le public bénéficiaire et lui faire part de

    l’offre culturelle.

L’action s’adresse à tous les publics exclus de la culture et du sport, que ce

    soit pour des raisons économiques et/ou sociales. Les personnes concernées par le projet peuvent être en difficulté, vivre une situation précaire, voire d’urgence ou être en phase d’insertion et d’intégration. C’est le ? non-

    public ? déterminé par les institutions culturelles.

Cultures du Cœur se positionne donc en situation d’interface entre le secteur

    culturel/le secteur sportif et le secteur social et se propose de tendre une

    passerelle entre les démarches culturelles de sensibilisation et les initiatives sociales favorisant l’insertion.

Aujourd’hui, la priorité de l’association est d’accroître le nombre de

    bénéficiaires en mobilisant de nouveaux partenaires professionnels et

    institutionnels. Sept associations départementales d’ores et déjà constituées dans différentes régions préfigurent un rayonnement national de l’action de

    Cultures du Cœur.

    Cultures du Cœur 30, avenue de la République 92120 Montrouge t. 01 46 73 92 20 f. 01 46 73 92 21 6

La culture contre l’exclusion

L’accès à la culture est un réel vecteur d’insertion au même titre que l’accès

    au logement, à l’emploi, à la santé …

    Elle apporte un nouveau regard sur soi et son environnement et contribue à enrayer une spirale négative.

Désormais reconnue comme un outil de lutte contre l’exclusion, la culture

    doit être intégrée dans une démarche globale d’insertion.

    La sortie culturelle favorise :

    - Le divertissement

    - L’émotion

    - Un appétit de découverte

    - L’intégration à la fois sociale et familiale

    - L’autonomisation

    - L’affirmation d’un regard critique

    -

    le développement personnel et la citoyenneté, par les thèmes abordés,

    l’ouverture sur d’autres cultures et d’autres modes de pensée, les

    questions qu’elle suscite.

    Ainsi, la culture, par le plaisir qu’elle procure, les échanges qu’elle permet et le questionnement qu’elle provoque, apparaît indispensable à la

    construction d’une identité, individuelle comme collective.

    ? On admettra que la culture ne saurait être réduite à sa seule dimension artistique, mais englobe tout ce qui permet d’appréhender le monde, de s’y situer et d’y agir individuellement et collectivement. ? (extrait d’un colloque

    sur le thème de La Politique Culturelle de la Ville, Grenoble, le 15 Janvier 2001)

Sans oublier plus simplement, qu’en tant que divertissement, la culture permet

    déjà une formidable échappée hors d’une réalité quotidienne difficile….

    Cultures du Cœur 30, avenue de la République 92120 Montrouge t. 01 46 73 92 20 f. 01 46 73 92 21 7

Sport et Insertion

    Le sport est non seulement un loisir mais aussi un outil d’insertion à part entière pour les individus, tant par le rôle des structures d’accueil que par la pratique

    des activités.

Par le sport, est transmis le goût de l’effort et du dépassement de soi.

Le Ministre des Sports, Jean-François Lamour, souligne la fonction sociale et

    éducative du sport : le développement de la pratique sportive, notamment

    au sein des clubs en réaffirmant le rôle du sport en matière de cohésion sociale, est l’une des priorités inscrites au budget 2004 de son Ministère.

? Le sport est un moyen de construction d’un individu dans des dimensions

    physiques, physiologiques, psychologiques et techniques. L’apprentissage et la progression vers un objectif permettent à un enfant ou à un adulte d’évoluer dans son projet, qu’il soit individuel ou collectif… Il permet également d’asseoir et d’affirmer des règles de vie sociale par le respect et

    èmel’entraide ? (extrait du discours d’ouverture des 11 Universités du Sport, le

    30 juin 2003 à Carcan Maubuisson en Gironde).

    Cultures du Cœur 30, avenue de la République 92120 Montrouge t. 01 46 73 92 20 f. 01 46 73 92 21 8

Les relais de Cultures du Cœur

L’action de Cultures du Cœur s’adresse à toutes les personnes ne disposant

    que de faibles revenus et qui sont exclues du système culturel et sportif. Si l’association souhaite particulièrement favoriser les sorties familiales, les jeunes et adultes isolés en situation précaire peuvent également faire des sorties en groupes restreints.

    Afin de toucher ce public, Cultures du cœur travaille en partenariat avec des structures directement en contact avec des personnes en situation de précarité.

Ces structures relais peuvent être :

- au sein de structures sociales :

    - Missions locales (convention cadre avec la DIIJ)

    - Centres sociaux

    - Centres d’action sociale CCAS (convention cadre avec l’UNCCAS)

    - Maisons de quartier

    - Espaces de socialisation

    - MJC

    - SPIP

    - Foyers d’hébergement

    - Foyers PJJ (Prévention Juridique Jeunesse)

- en milieu associatif :

    - Associations de quartier

    - Centres sociaux

    - CVS

- en milieu scolaire :

    - Etablissements scolaires en REP/ZEP de la maternelle au lycée.

    Au sein de ces structures, des personnes-relais (éducateurs, conseillers d’éducation, assistants sociaux…) sont à même d’identifier les personnes les plus éloignées des activités culturelles et de mener un véritable travail de médiation culturelle.

    Afin de devenir partenaires de Cultures du Cœur, les relais doivent impérativement signer la Charte de Déontologie qui stipule les principaux points que la structure s’engage à respecter dans le cadre du partenariat noué avec Cultures du Cœur.

    Cultures du Cœur 30, avenue de la République 92120 Montrouge t. 01 46 73 92 20 f. 01 46 73 92 21 9

Le site culturesducoeur.org

Au cœur du projet se trouve le site Internet www.cultures-du-cœur.org.

    C’est directement par le biais du site Internet que se fait la redistribution des places.

    Celle-ci s’opère en deux étapes :

    1) les spectacles, pour lesquels sont mises à disposition des places, sont présentés de

    façon attractive (résumé, images, informations pratiques). Les données sont saisies

    directement par le théâtre ou par l’ingénieur culturel.

    2) les relais disposant d’un code d’accès personnel consultent les offres et réservent

    en ligne en imprimant une ? contremarque ?. Cette possibilité de réserver en temps

    réel permet d’éviter les sur-réservations.

    Dans chaque département, un ingénieur culturel forme et accompagne les relais dans l’appropriation de l’outil.

    Au delà de cette première fonctionnalité essentielle, le site s’enrichit

    progressivement de contenu et de documents de référence dans une volonté de mise en réseau des différents interlocuteurs de CdC :

Les relais Cultures du Cœur

    - consultent l’offre culturelle

    - réservent les places

    - consultent le magazine, reflet de leurs initiatives, de l’actualité culturelle de l’association et des partenariats avec des instances institutionnelles.

    - sont informés des réunions régulières au siège national de l’association et de leur comptes-rendus.

    - trouvent des fiches repères quant à des actions de médiation culturelle.

    - consultent les possibilités de dons intellectuels (voir grand public ci dessous) disponibles.

    Les structures culturelles partenaires

    - disposent d’un espace personnel et sécurisé (jusqu'à 5 Mo) sur lequel celles-ci ont la

    possibilité de faire figurer les informations et images de leurs choix sur leur activité (programmation, projets, communication de leur besoin en personnels…).

    Les antennes Cultures du Cœur en régions

    - consultent sur le site les documents de référence ( mise en place de l’association,

    partenariats… )

    - ont la possibilité de mettre en ligne l’actualité Cultures du Cœur de leur département dans la rubrique ? En régions ?

    le grand public

    - consulte le magazine de Cultures du Cœur

    à la possibilité de proposer un don intellectuel : toute personne, en fonction de son temps,

    peut s’engager dans l’action de l’association en proposant d’offrir un don intellectuel, ponctuel ou régulier (soutien scolaire, sensibilisation à la lecture, atelier d’initiation

    artistique, visite d’une salle de spectacle…).

    Cultures du Cœur 30, avenue de la République 92120 Montrouge t. 01 46 73 92 20 f. 01 46 73 92 21 10

Report this document

For any questions or suggestions please email
cust-service@docsford.com