DOC

Nipishish

By Ruth Walker,2014-06-25 13:18
14 views 0
Nipishish

--Nipishish!Hé Nipishish!

     Je reconnais la voix rauque de William.Il est sur le perron du bureau du Conseil de Bande et me fait de grands signes.Il veut me voir.Je m’arrête.Tourné vers lui,les deux mains dans les poches,je ne bouge pas.Il comprend que je l’attends.Il hésite,puis vient vers moi en trottinant.Son gros ventre déborde de sa ceinture.

    --Nipishish...Nipishish...Attends-moi.J’ai à te parler sérieusement.

    William est en sueur,la figure rouge.Nous marchons lentement côte à côte.

    --Tu sais, on ma promu gérant du Conseil de Bande.Je suis le premier Indien à être nommé à ce poste.

    --Oui.Je suis au courant.Je te félicite.

    Nous cheminons en silence.William reprend son souffle.

    --Jai entendu dire que le vieux Tom est gravement malade.

    --Oui.Il est mourant.Justement,je men vais auprès de lui,dans la

    pinède.Accompagne-moi,ça lui fera plaisir de te voir même si ce nest

    quun instant...

    --Non!Non!Je nai pas le temps.Jirai plus tard.Depuis le cambriolage

    du bureau,il y a un monde fou qui me tourne autour :les agents du ministère dun côté,la Police montée de lautre.Je ne sais plus où donner

    de la tête.Mon bureau bourdonne comme un nid de guêpes.

    William se prend la tête à deux mains,la secoue,ses yeux ronds au ciel.Puis il pose sa main sur mon bras.Nous nous immobilisons,face à face.Il prend un air grave,regarde furtivement autour,baisse la voix comme pour me confier un secret.

    --Nipishish,écoute-moi bien.Tu as vu les policiers et les agents.Ils ne sont pas ici pour samuser.Ils sont en train de faire un inventaire complet de tous les dossiers de la réserve.Ce sont des goélands.Ils ne laissent rien au hasard.Quand ils auront terminé leur travail,ils vont transférer les dossiers à Ottawa,au bureau central,pour plus de sécurité.Ce vol les a pris par surprise.

    Il se tait,me regarde.

    --Et alors?

    --Dès le départ, jai eu des doutes.Jai vérifié les dossiers,ceux qui te

    concernent,ton dossier au nom de Pierre Larivière, celui de ton père,Shipu... Nipishish,tôt ou tard ils se rendront compte que les chemises sont vides.Ils vont tinterroger.Déjà que le sergent Macdonald a une dent contre toi...

    Je ne dis rien.Je ne laisse paraître aucune émotion.Je reste muet comme un rocher,mais mon sang se précipite dans mes veines, mon coeur bat à grands coups.Nous reprenons notre marche.Nous nous immobilisons à lorée de la pinède, près du cimetière accroché à la chapelle.William se fait insistant.Il sait fort bien quil a fait mouche.

null

    de mon père,ils ne mauront pas.Je suis prêt à tout pour ne pas être emprisonné.Une fois ma suffi!

    --Bon!Bon!Ne te fâche pas.

    William sénerve.Il a chaud.Sa figure est trempée,ses cheveux raides lui collent au front.Il séponge avec son vieux mouchoir à carreaux qu’il

    tire de sa poche arrière.Il me pousse son haleine dans le nez.

    --Je te propose un bon deal* entre amis:tu me donnes les dossiers en

    dessous de la table.Je les rapporte au Conseil de Bande.Je leur dis que je les ai trouvés dans la poubelle...et je leur demande de tour oublier.

    Jai le sang qui bout dans mes veines.Je ne sais jamais quel jeu joue ce sacré William.Il est glissant comme un brochet.

    --Veux-tu me dire,William, pourquoi tous ces gens venus expressément dOttawa sintéressent autant à ces dossiers?Des dossiers qui me concernent,moi et ma famille?Veux-tu me le dire?

    --Heu...Je ne sais pas...ce sont des dossiers officiels, Nipishish,des papiers du gouvernement, de la Police montée...Ils y tiennent...Cest

    sérieux.

    --Je commence à penser que ces dossiers sont encore plus importants pour eux que pour moi.Sinon,ils ne tenverraient pas

    ? bargainer* ?comme ça avec moi.Dis au sergent Macdonald que je lui ferai signe quand je serai prêt!

    Jen ai assez de notre conversation.Je tourne le dos à William et je

mengage dans le sentier de la pinède.Jai besoin de réfléchir et jai hâte

    de retrouver Tom.Jentends William crier dans mon dos :

    --O.K.!O.K.!Cest toi le boss**.Moi, tout ce que je veux,cest la

    paix!Je taurai aver? (该词最后一个字母无法辨认)!

Report this document

For any questions or suggestions please email
cust-service@docsford.com