DOC

afhmpfrancehongrieorg

By Alicia Graham,2014-08-29 08:13
7 views 0
afhmpfrancehongrieorg

    afhmp.francehongrie.org

    afhmp.france

    BULLETIN N? 13 - Juin 2009 Chers amis !

    Voilà, une nouvelle année associative se termine. On a commencé en octobre avec la semaine Danube-Garonne

     qui a vu défiler des programmes de qualité tantôt musical tantôt cinématographique ou encore littéraire Prochains Evénements (illustrations de Katalin Szegedi) en passant par l‟exposition des Fauves Hongrois !

    Club lecture à partir d‟octobre

    Et bien sûr le tout parsemée ici et là de repas hongrois prochain préparés par des cuisiniers talentueux ! Diaporama Quiz 3 octobre 2009 Conférences une par trimestre En novembre on a reçu Clara Royer qui nous a entraînés Mikulas 5 décembre 2009 avec elle dans les coulisses de la revue littéraire

    Repas de nouvel an 9 janvier 2010 NYUGAT. Elle a réussi, l‟espace de sa conférence, à

    faire ressusciter Ady, Karinthy, Móritz, Babits, Fête nationale hongroise 13 mars 2010 Kosztolányi, Csáth, Krúdy, Illyés et Füst et bien d‟autres Pique Nique juin 2010 encore… Forom des langues 30 mai 2010 Lors de la conférence de Michel Bousseyroux nous

     avons voyagé dans la pensée de Ferenczi, l‟enfant terrible de la psychanalyse. Nous avons eu la visite du véritable Mikulás (St.

    Nicolas) en décembre pour le plus grand plaisir des petits (et les grands aussi) !

    Notre repas de ? fin d‟année ? a eu lieu en janvier à Sommaire Fonsegrives avec des mets plus délicieux les uns que les autres !

     Edito prochains événements - sommaire p. 1 En mars nous avons célébré la fête nationale hongroise Les conférences 2008-2009 Nyugat - p.2 et 3 avec un concert ? excellentissime ? par Izabella Ferenczi Horvath, Ingo Schauser et Thomas Lund Jensen en La peinture - Vasarely p. 4 effectuant un petit tour musical en Europe et le tout

    Le cinéma Miklós Jancsó Les sans espoir p. 5 couronné par un buffet hongrois.

     Le club lecture p 6 Le joli mois de mai nous a trouvé à Castanet pour la La Musique - Haydn p 7 ? Festa des Langas ? et à Toulouse pour le traditionnel Nevessünk p. 8 ? Forom des Langues ?.

    La poésie Kányádi Sándor p 9

    Le premier dimanche de juin, l‟association était l‟invitée Les actualités p 10 de FESTIV‟ADOS à Castelfranc dans le cadre d‟une La revue de presse p 11 rencontre entre la Hongrie et le Quercy (musique, jeux Soutenir l‟association p 12 traditionnels, cuisine, vin etc.)

    Pour clore l‟année je vous invite à partager le 20 juin une petite promenade suivie d‟un pique-nique pour

    discuter, rire et manger ensemble !

    Je vous souhaite de passer d‟agréables vacances en famille, avec des amis, pleins de voyages et de

    rencontres !

    Viszontlátásra szeptemberben !

    Pourtet-Gráczki Tímea

    Présidente : Tímea Pourtet-Gráczki 34 avenue Jules Julien 31400 Toulouse - Fondateur - Président d‟ honneur Dr. Emeric Epstein 1

    Les Conférences 2008-2009

    Littérature et Psychanalyse

    Beaucoup de ces écrivains furent amis intimes

    de l‟amateur d‟art et de littérature qu‟était le

    psychanalyste Sándor FERENCZI, sujet de la Cette année 2008-2009, l‟ AFHMP a présenté deux seconde conférence de cette année. Il fût le conférences publiques qui étaient reliées entre elles disciple le plus proche de FREUD, et entretint par les thèmes communs de la littérature et de la avec lui une correspondance abondante jusqu‟à psychanalyse du début du XX? siècle en Hongrie. sa mort, en 1933. Il le soutint avec passion dans A notre manière, nous avons contribué à la tous ses combats, mais il préconisa aussi des célébration des 100 ans de la revue NYUGAT, qui a techniques différentes dans la conduite de la donné lieu cette année à de multiples manifestations cure, dont certaines pourraient apparaître et expositions en Hongrie, en organisant, le 22 aujourd‟hui comme des hardiesses d‟avant-garde novembre 2008, la conférence de Clara ROYER : mais d‟autres jugées trop transgressives ? NYUGAT et la ? Mecque des arts ? : le Paris choquèrent la communauté psychanalytique de des écrivains hongrois modernes, 1908-1941 ?. l‟époque, et Freud lui-me. On lui Clara ROYER, chercheuse au CIRCE (Centre reconnaissait cependant une éthique rigoureuse, interdisciplinaire de recherches centre européennes), un grand courage intellectuel et sa très grande docteur en littérature et histoire, était exigence d‟authenticité et d‟engagement vis-à-particulièrement qualifiée pour nous parler des vis de ses patients amenait à lui confier les écrivains hongrois de cette époque, cœur de son malades les plus difficiles. sujet de thèse. Elle a aussi obtenu le prix de traduction Nicole BAGARRY-KARATSON 2007

    pour ? Miséricorde ?, (? Irgalom ?) de Károly PAP.

    Elle a retracé pour nous l‟histoire de la prestigieuse revue de l‟avant-garde littéraire et artistique

    hongroise (contemporaine de la N.R.F. en France). Créée le 1er janvier 1908 par IGNOTUS, son rôle

    fut considérable dans l‟histoire de la littérature

    hongroise moderne. Les plus grands écrivains

    hongrois de l‟époque y ont contribué, se réunissant dans les cafés littéraires (dont Noémi SALY nous a parlé il y a deux ans), et s‟ouvrant sans exclusive à tous les courants artistiques et engagés, en Europe et

    dans le monde. Mihály BABITS, Zsigmond

    MORITZ, Gyula ILLYES, Gyula KRUDY, Milan

     FÜST, Károly. Endre ADY, PAP, Frigyes KARINTHY, Dezső KOSZTOLANYI, Géza Au premier rang, de gauche à droite : Ernö SZEP, Zsigmond {CSATH, et tant d‟autres, ont animé et dynamisé, sur MORITZ, Mihály BABITS, Sophie TÖRÖK, Aladár trois générations, le monde artistique et littéraire, SCHÖPFLIN, Milán FÜST, Dezső KOSZTOLANYI, Frigyes grand ouvert sur l‟Occident et surtout Paris, jusqu‟à KARINTHY}

     son interdiction par le régime hongrois allié de

     l‟Allemagne nazie.

     Présidente : Tímea Pourtet-Gráczki 34 avenue Jules Julien 31400 Toulouse - Fondateur - Président d‟ honneur Dr. Emeric Epstein 2

     Nous avons donc prolongé tout naturellement notre Ses écrits restent originaux, audacieux et parfois intérêt pour cette période historique, avec la

     étonnamment d‟actualité. Il publia lui-même plusieurs conférence : ? FERENCZI avec FREUD, l’enfant

     articles dans la revue NYUGAT. En mai 1913, il fonda terrible de la psychanalyse ?, le 28 mars 2009.

    l‟Association Psychanalytique Hongroise, dont Michel BOUSSEYROUX, psychanalyste à Toulouse, IGNOTUS, le fondateur de NYUGAT, fut le premier membre de l‟Ecole de Psychanalyse des Forums du membre adhérent. C‟est dire l‟intrication réciproque qui Champ Lacanien, et rédacteur en chef de la revue faisait tenir ensemble psychanalyse et littérature, et qui ? L‟en-je Lacanien ?, a participé il y a trois ans, à était semble-t-il, propre à la Hongrie. Budapest, à un colloque sur ? FERENCZI après

     LACAN ?. Il était donc particulièrement bien placé

     pour nous parler du disciple préféré de FREUD.

    Devant l‟auditoire attentif et conquis remplissant la

    salle de conférences de l‟Hôtel d‟Assézat, Michel

    BOUSSEYROUX a retracé de façon passionnante la

    relation intense et parfois conflictuelle entre les deux

    savants. Il a brillamment analysé, en le replaçant dans

    le contexte historique, le parcours effervescent,

    tourmenté, et magnifiquement inventif, de cet ? enfant

    terrible ?, assoiffé de vérité, écartelé entre amour et

    insatisfaction, qui cherchait toujours à aller au-delà des

    connaissances de son époque, quitte à se heurter à

    l‟impossible ! Il a souligné le rôle important de

    Ferenczi dans la communauté psychanalytique, où il fût

    le premier à réclamer, pour les analystes, une analyse obligatoire et aussi complète que possible, insatisfait de l‟incomplétude de la sienne avec Freud. Il obtint aussi en 1919 la première chaire universitaire de debout et de gauche à droite : Otto Rank, Karl Abraham, Max

    psychanalyse dans l‟histoire ! Après avoir développé Eitingon, Ernest Jones

    Assis, à côté de Freud : Sandor Ferenczi et Hans Sachs en détails les avancées de Ferenczi et les tensions

     douloureuses avec Freud qui désapprouvait notamment

    sa ? technique active ?, à partir de leur

    correspondance, il a conclu sur l‟idée tout à fait

    innovante que l‟exigence de vérité de Ferenczi a

    indirectement permis à Freud de lever le voile sur

    certains mécanismes de l‟inconscient.

    Yvette Goldberger-Joselzon

    Michel Bousseyroux et

    Yvette Goldberger-Joselzon

    Présidente : Tímea Pourtet-Gráczki 34 avenue Jules Julien 31400 Toulouse - Fondateur - Président d‟ honneur Dr. Emeric Epstein 3

    Vasarely

    (1908-1997)

    ? Les mouvements ? de la mémoire…. Alain Fleischer dont on ne compte plus les cordes

    de ses violons...)

    ? Vers 1920, au lycée, pendant le cours de géographie, je suis frappé par une carte isobare de la terre. De ces

    lignes égales surgissent les contours bien connus des

    continents, cela me fait rêver, m'évader...Puis au cours

    de physique, les lignes isoclines, isochrones et Vasarely oublié? Vasarely audacieux? Vasarely isochromatiques complètent ma vision. J'aime déconcertant? Nous nous contenterons de la deuxième passionnément ces réseaux, j'en remplis des cahiers tout interrogation et nous lui laisserons tout simplement la parole, entiers. Dans les années qui suivent, les réseaux linéaires

    car s'il s'est abondamment exprimé sur son art figuratif, et exercent sur moi une attraction de plus en plus forte: les

    jeux bizarres du moirage, les subtilités des gravures abstrait il s'est également expliqué, rigoureusement, avec un

    anciennes, les métamorphoses qui s'opèrent derrière des esprit de finesse et de géométrie, afin de dissiper les grillages à torsion, les cordes vibrantes du cymbalum, les malentendus ou les incompréhensions! faisceaux complexes des fils sur métier à tisser ou sur les machines peigneuses dans les filatures, la gamme des Vasarely, né à Pécs, étudie en 1929 en Allemagne au Bauhaus, trames d'imprimerie sous la loupe, les sillons fuyants des l'incontournable Ecole en Europe, les réseaux linéaires et croisés, terres labourées, l'ondulation des câbles du télégraphe puis à Paris, dix ans, le graphisme appliqué et expérimental. observée d'un train en marche, les rails luisants à perte Rappelons que Pécs est Európa Kulturális Fővárosa 2010”. de vue d'une gare de triage, les lignes de force... ? Soulignons que comme tout créateur, il n'a rien fait tout Voyez donc que Vasarely nous dit tout sur les seul...Les idées ont leur terreau et tout peut germer dans ce préliminaires de sa création et je m'arrête ici vous qui existe déjà, dans ce qui est, ou dans ce qui précède. suggérant d'aller voir ou revoir à Pécs surtout et en "En fait, je n'ai eu la révélation véritable de l'abstrait" qu'en attendant, à la Médiathèque ... "NAISSANCES" et 1947, lorsque j'ai pu reconnaître que la forme pure et que la analogies! couleur pure peuvent signifier le monde . (Nous pouvons

    comprendre que c'est une allusion à Kandinsky dont l'impulsion a été décisive, à Budapest, tout comme celle de Raymonde Bereczki Pallerola y otras hierbas...de mi

    jardin botànico pasado y presente, también con sus Malevich, de Moholy-Nagy ou de Klee...) Depuis, mes

    analogias... compositions picturales naissent de l'action des unités formes-

    couleurs dont "l'espace plastique est le lieu.(...) j'ai voulu créer les êtres d'un monde à part, (Nous pouvons comprendre : au-

    delà de la figuration classique où un zèbre est un zèbre par la nature créé...), celui de la plastique pure : genèse, naissance, foisonnement, complexification, perfectionnement,

    fonctionnalisation des structures plastiques.

    C'est depuis ma prime jeunesse déjà que j'accumule des réseaux

    de traits, tantôt horizontaux ou verticaux, tantôt croisés,

    figuratifs au départ, abstraits par la suite, sans que

    je m'interroge sur leur origine ou sur leur signification.

    (...) Vers 1915, enfant, je me blesse à l'avant-bras, en jouant. Je

    garde le lit pendant un jour ou deux...une éternité! La blessure est

    pansée avec de l'organdi, tissu léger et clair, à la texture régulière qui se déforme au moindre geste. Je contemple ce micro-univers

    toujours pareil, pourtant autre, ,je joue avec, en tirant un à un les

    fils de la trame... ( Eh bien figurez-vous, mes amis de

    l'Association ou pas, que cela me fait penser,dans le cadre de l'exposition parisienne "Une image peut en cacher une autre" à une vidéo tout à fait intéressante sur la naissance d'images

    à partir de la texture ondulante d'un drap de lit, conçue par

    Présidente : Tímea Pourtet-Gráczki 34 avenue Jules Julien 31400 Toulouse - Fondateur - Président d‟ honneur Dr. Emeric Epstein 4

    ? LES SANS ESPOIR ? de JANCSÓ Miklos

    Voilà comment un artiste transforme ses ? manques ? en

     un style

    Pour en revenir au ? champ-contrechamp ?, Jancsó ne fait

    qu‟un plan-séquence. Il filme le premier interlocuteur, puis

     sans arrêter la caméra, tourne autour des personnes pour

    venir cadrer la personne qui parle, et ainsi de suite. Ces films en deviennent de vrais ballets. Il suffit que les

    personnes bougent à leur tour pour que les acteurs

    ressemblent à des danseurs, comme dans ? Psaume Lors de la semaine hongroise, nous avons projeté au cinéma rouge ?. ? Studio 7 ? à Auzielle un film de Miklos Jancso : ? LES Un film de 90 minutes en plans de 10 secondes, comporte SANS ESPOIR ?. donc près de 550 plans, alors que Jancsó nous propose

    dans ce film 22 plans-séquence et quelques plans fugitifs. C‟est un très beau film sur un pan de l‟histoire de la Hongrie, Pour en revenir aux ? Sans espoir ?, ici, il n‟y a mais l‟objet de cet article est de parler du réalisateur et de pratiquement plus de dialogues, mais la caméra tourne son style très particulier. autour de tous les protagonistes et s‟attarde sur un visage

    avant de repartir filmer la grande plaine, puis revenir sur Un film est constitué de séquences, c‟est à dire d‟une série

    un autre prisonnier. Ce ballet des prisonniers et de leurs de plans formant une unité narrative. Il s‟agit en général

    bourreaux amène une ? légèreté ? relative qui permet à ce d‟une unité de temps (et/ou de lieu). Le film peut comporter

    film d‟être regardé jusqu‟au bout malgré les faits montrés plusieurs séquences plus ou moins importantes. ou suggérés. Le plan est une prise de vue continue, sans interruption. Le plan ne dure en général que quelques secondes. Ses Pour ceux qui sont intéressés par ce sujet, revoyez les différents plans sont assemblés par montage pour constituer films de Jancsó. Et ensuite regardez le beau film une séquence (une scène). d‟Alexandre Sokourov ? L‟Arche Russe?.

     Un exemple classique : le film montre un dialogue entre ? Un seul plan séquence de presque une heure et demie en deux personnes. En général, la caméra filme celui qui parle. vidéo haute définition, sans aucun arrêt de la caméra, à Elle change donc de point de vue en fonction de celui qui travers le musée de l‟Ermitage de Saint-Petersbourg. Un parle. Chaque plan est donc constitué par une prise de vue de pari technique presque insensé, jamais tenté auparavant, l‟un des interlocuteurs. L‟ensemble de ces plans forme une qui a nécessité des préparatifs infinis et une armée de séquence narrative. Dans ce cas particulier, on appelle le professionnels, du cameraman stoïque supportant un montage précédent ? champ-contrechamp ?. appareillage de 35 kilos pendant toute la prise au moindre

    figurant traversant fugitivement l‟image. Mais pour Il arrive qu‟une séquence ne soit composée que d‟un seul

    Sokourov, tout cela n‟est rien, à part un instrument au plan, cela s‟appelle alors le plan-séquence.

    service d‟une vision qui, de la part d‟un artiste aussi Le montage est utilisé pour donner du rythme au film. Plus intransigeant et éloigné des fracas du monde moderne, ne les plans sont courts, plus le rythme est accéléré. peut guère surprendre. ?

    Michel Gauran En 1972, Véra Volmane interroge Jancsó à propos de

    ? Psaume rouge ?.

    . Pourquoi, chez vous, ce parti pris du plan-séquence et de la

    caméra tournant autour des personnages qui exécutent eux

    aussi, des mouvements tournants, si bien qu‟on a souvent comparé vos films à des ballets ? Michel Gauran

     . Parce que j‟ignore tout de l‟art du montage. Professionnellement, c‟est même presque tragique. J‟adore

    les films où le montage a une importance capitale, mais j‟avoue que je ne saurais tourner autrement qu‟en plans-

    séquences parce que je ne puis concevoir un film comme un puzzle dont les pièces s‟ajustent au montage. ….. je suis

    toujours contraint, faute de moyens, de terminer mes films en quinze ou vingt jours.

    Présidente : Tímea Pourtet-Gráczki 34 avenue Jules Julien 31400 Toulouse - Fondateur - Président d‟ honneur Dr. Emeric Epstein 5

    Cinéma et littérature

    Le Club de lecture de l‟ AFHMP se réunit depuis maintenant plus

     de cinq ans. Il a le privilège d'être accueilli par la Société de

    Géographie, grâce à son président, le Professeur Péchoux -qui Une anecdote éclaire de ses lumières tant géographiques qu'historiques nos lectures- dans les locaux de l' Hôtel d' Assézat. Nous sommes environ une dizaine, à nous retrouver autour de l'ouvrage du jour, Le grand dramaturge hongrois Ferenc une fois par mois, le mardi en fin d'après-midi. C‟est Yvette Molnár, habitué à travailler la nuit et ne Goldberger-Joselzon qui anime nos réunions. Elle apporte des sortant de chez lui que vers midi, fut un pistes de lecture et d'analyse très enrichissantes, des éléments jour convoqué au tribunal comme biographiques sur les auteurs, des critiques, des informations témoin. Se retrouvant aux aurores dans recherchées sur Internet. Cette année nous avions programmé et les rues de Budapest, il ne put que donc lu Le voyage autour des 16 mètres de Péter Esterházy, s‟exclamer, en voyant des centaines de Libération de Sándor Máraï, Le dossier K de Imre Kertész, Le passants: ?Tant de témoins!? Cette livre des mémoires de Péter Nádás, divers ouvrages du anecdote plaisante (encore plus psychanalyste Sándor Ferenczi, en particulier Thalassa et des significative pour notre époque où nouvelles de ses amis écrivains de la célèbre revue Nyugat, Cure domine le culte du narcissisme) devrait d'ennui (en relation avec les conférences organisées cette année), servir d‟exemple à nos théoriciens qui Rue Katalin de Magda Szabo, Couleur de fumée, une épopée ne cessent de légiférer sur l‟avenir du tzigane de Menyhért Lakatos, enfin quelques romans de Dezsö cinéma quand ils n‟annoncent pas son Kosztolányi, Anna la Douce, Alouette, Kornél Esti, etc. Nous décès, le destinant un jour à avons pu assister aussi, à La Cave Poésie, à la lecture d'extraits de l‟atonalité, un autre à la mélodie, une du Grand Cahier d'Agotá Kristof que nous avons d'autant plus fois à la distanciation, une autre au appréciée que nous avions lu cet ouvrage l'an dernier et qu'il avait vécu, au gré de leur caprice, de la mode provoqué une passionnante discussion sur le rapport entre la ou de leur idéologie changeante. "réalité " et l'écriture. Les discussions sont d'autant plus vivantes que les lectures sont variées et sujettes à interprétations diverses, Tiré de la revue Positif et proposé par car le plaisir de ces réunions naît de la liberté des échanges, Michel Gauran chacun éclairant le propos de son point de vue, de ses connaissances, de ses souvenirs, de ses lectures. Les avis

    divergent parfois et il est intéressant de voir se confronter (et jamais s'affronter) des avis différents auxquels on n'avait pas

    songé, étonnements et rires sont donc aussi de la partie dans une chaleureuse convivialité, parfois autour d'un "pot".

    Josse Magné Candille

    Présidente : Tímea Pourtet-Gráczki 34 avenue Jules Julien 31400 Toulouse - Fondateur - Président d‟ honneur Dr. Emeric Epstein 6

    Un compositeur Autrichien : Joseph Haydn

     L'année 2009 voit plusieurs manifestations musicales dédiées à JOSEPH HAYDN, compositeur autrichien . En effet cette année nous célébrons le bicentenaire de sa mort. Nombreuses

    sont les expositions, séries de concerts qui évoquent son riche héritage, comme Le Musée d'Arts Appliqués de Budapest avec une très belle exposition intitulée ? Haydn et le temps ?.

    En 1761 Haydn signa avec le prince Paul II Anton Esterhàzy, le plus riche seigneur de Hongrie, un contrat le nommant vice-maître de chapelle, responsable de toute la musique du prince. La résidence principale du prince hors de Vienne était à Kismarton, à l'ouest de la Hongrie. Après Anton, son frère Nicolas lui succéda, qui devait bientôt mériter le nom de Nicolas le Magnifique. Haydn a servi ce prince pendant vingt-huit ans, jusqu'à la mort de celui-ci en 1790. Concerts, représentations d'opéras, fêtes et illuminations se succédèrent

    sans relâche surtout l'été.

    Haydn chez les Esterhàzy, se trouvait à la tête d'une troupe de chanteurs et d'instrumentistes de talent. La situation avait beaucoup d'avantages, même si Haydn

    connaissait les inconvénients de devoir rester isolé à Eszterhàza et de ne pouvoir se rendre comme il voulait à Vienne. " A la tête d'un orchestre, je pouvais faire des expériences, j'étais

    libre de changer, d'améliorer, d'ajouter ou de me livrer à toutes les audaces. Coupé du

    monde, je n'avais personne pour m'importuner, et fus forcé de devenir original."Durant ses premières années chez les Esterhàzy Haydn expérimenta avec succès, surtout dans le domaine de la symphonie, des quatuors pour lesquels il fixa le cadre et la forme extérieure

    en quatre mouvements. Pour faire briller ses musiciens, le maître autrichien écrivit aussi à cette époque la plupart de ses concertos. Durant ses dernières années à Eszterhàza Haydn écrivait aussi pour des commandes extérieures, car il avait acquis une renommée

    considérable sur le plan européen vers 1790.

Aux confins de l'Autriche et de la Hongrie ,Haydn intégra de plus en plus dans son langage

    des thèmes et des tournures d'inspiration populaire. Il utilise une franche spontanéité, de la souplesse dans le contrepoint. Il est considéré comme un serviteur de haut rang entre le prince et les musiciens qu'il protège. La symphonie "Adieux" est née sous sa plume pour

    attirer l'attention du prince qui voulait leur interdire d'aller de temps en temps à Vienne. Grâce à son esprit il obtient gain de cause pour eux.

    Il reconnaît la valeur de ses contemporains, comme Mozart et ils se dédient mutuellement des quatuors à cordes. Personne ne peut autant que Haydn provoquer plaisanterie et choc, rire ou émotion, dit Mozart sur son grand aîné. Compositeur classique , Haydn est considéré

    comme le premier des trois compositeurs viennois qui ouvre la voie pour Mozart, Beethoven

    et bien d'autres par la suite.

    Izabella Horvath

Présidente : Tímea Pourtet-Gráczki 34 avenue Jules Julien 31400 Toulouse - Fondateur - Président d‟ honneur Dr. Emeric Epstein 7

    Nevessünk

     Helyezze el az alábbi szavakat öt kivételével az ábrában. Néhány betűt könnyítésül előre

    beírtunk. Az öt megmaradó szóból az alábbi vicc csattanóját állíthatja össze :

    ; Képzeld, a drágalátos főnökömnek már megint nincs pénze.

    ; Kölcsönkért tőled?

    A poén a megmaradó szavakból állítható össze!

    A beírandó szavak :

    ; Kébetűsek : AD, ÉN, HÓ, MA.

    ; Hárombetűsek : NEM, ZÁR.

    ; Négybetűsek : CSEL, LAKK, SILÓ, TŐLE, UTAH.

    ; Ötbetűsek : ALKOT, MALOM, OPERA.

    ; Hátbetűs : SIÓFOK.

    ; Hetbetűsek : ADOGATÓ, AKARTAM, ANTENNA, LAKTATÓ, MEGHÍVÓ.

    ; Nyolcbetűsek : ÉNEKELNI, INGADOZÓ, KILÓGATÓ.

    ; Kilencbetűsek : FOKOZATOS, LESZERELŐ, SZÉLLOVAS.

    ; Tizenkét betűsek : KÖLCSÖNKÉRNI, VISSZACSAVAR.

    F

    O

    K

Présidente : Tímea Pourtet-Gráczki 34 avenue Jules Julien 31400 Toulouse - Fondateur - Président d‟ honneur Dr. Emeric Epstein 8

     Hommage au poète hongrois

    Kányádi Sándor

     80 ans le 10 mai 2009

    proposé par Margit Girard

    Il y a des pays

    il y a des pays où le chemin n‟est indiqué

    que par de vieux noms, par des églises en ruines

    jardin de pierre arménien, rue juive, parcelles hongroises, Birka-irka arméniens, juifs, sicules y ont habité on trouve encore des gens qui sachent dire Szomorù a birka, quelques mots de ces anciens autochtones mert üres az irka. Azért béget, azért sir-ri, il y a des pays où les oiseaux mivel fogja teleirni. se désaltèrent dans le cimetière en temps de sécheresse ou de chaleur Majdcsak teleirja ils se posent sur les tombes envahies irkàjàt a birka, de mauvaises herbes, de mousse et boivent tele azzal amit ismer, puis une fois dans le ciel a nagy bével meg a kissel. en guise de remerciement les oiseaux chantent pour les disparus Cahiers du Bélier il y des pays je les porte Il est triste le bélier, comme la peau sur mon corps „y a rien dans le cahier. malgré leur douleur merveilleux pays C‟est la raison de ses plaintes-pleurs, où l‟amer dans ma bouche se radoucit comment le remplir d‟écriture. il y des pays au plus profond dedans Il y écrira c‟est certain, Örmény sirkövek son cahier sera, un jour, plein, tout plein de tout ce qu‟il connaît, vanak vidékek hova màr utat plein de grand Bé et de petit béééééééééééééééééé csak romos templom s régi név mutat

    örmény-kert zsido-sor magyar telek örmények laktàk székelyek s akad még itt-ott ki a néhai honosokrol tud ezt-azt modnani

     vannak vidékek hol a madarak

    a temetöben oltjàk szomjukat ha szàrazsàg van vagy éppen aszàly a gaz-felverte mohos sirra szàll iszik s hàlàbol mikor égre kel a holtakért a madàr énekel

    ………………………..

    Kányádi Sándor avec son père

    Présidente : Tímea Pourtet-Gráczki 34 avenue Jules Julien 31400 Toulouse - Fondateur - Président d‟ honneur Dr. Emeric Epstein 9

    Forom des Langues 2009

    Toulouse

    Comme chaque année, l‟association était présente

    sur la place du Capitole le 31mai pour représenter la

    Hongrie au Forom des langues.

     Nous avons accueilli des hongrois de Toulouse que

    nous ne connaissions pas encore, un grand nombre

    de visiteurs européens qui s‟intéressent à la langue, à

    la culture, à la gastronomie hongroise et bien sûr à la

    Hongrie en général.

    C‟est avec plaisir que nous avons rencontré les amis

    de l‟association et évoqué ensemble les souvenirs,

    les voyages, et des nouvelles des anciens membres.

    Nous vous donnons rendez-vous l‟année prochaine

    Place du Capitole pour un autre Forom des langues.

Tibor - Tibère KREMER nous a quittés,

Même si les souvenirs sont divers dans l'évocation de ce long parcours d'exilé en France qui a été celui

    de Tibor -Tibère KREMER, nous attirons l'attention de ceux qui l'ont connu, sur son départ pour un

    autre "lieu", en décembre 2008 . Depuis 1990, T. Kremer était, tantôt à Budapest, tantôt à Paris, peu

    souvent à Toulouse, rue de la Pomme . Homme d'affaires, sa connaissance de la langue française et sa culture, lui ont permis d'être également traducteur et organisateur à ses frais, d'un échange culturel en

    faveur de jeunes hongrois de Debrecen, Budapest en particulier, à Toulouse-Limayrac (I990) .

    T.Kremer. a préfacé et traduit "Médecin à Auschwitz" de Miklos Nyiszli, que le SS Mengele avait

    désigné comme médecin légiste et anatomiste des Sonderkommando. Tragique expérience que

    l'histoire retiendra sans doute.

    Gyula et Raymonde Bereczki

    Présidente : Tímea Pourtet-Gráczki 34 avenue Jules Julien 31400 Toulouse - Fondateur - Président d‟ honneur Dr. Emeric Epstein 10

Report this document

For any questions or suggestions please email
cust-service@docsford.com